les ailes de l'albatros

vide poche et vide cerveau à la fois carnet de bord et cahier de brouillon y'a un peu de tout par ici et même plus ...

10 août 2004

Il ne faudrait jamais replonger dans ses archives perso ....

Tu sautes d'un rêve à l'autre, oh âme acrobate

Masque après masque effeuillé, qu'il soit fou ou sage

Change d'âge et de visage ou reste primate

Et laisse les larmes couler sur la chair de ton visage

Pluies acides érodant goutte à goutte la cuirasse

Secrètement construite au fil des jours et des nuits

Peu à peu terrassée par l'absinthe de la vie

Et ton masque plexi peu à peu se délace

Il est temps maintenant de laisser ce carcan

L'enfant laisse bien sa bouée quand il sait nager

Remet un masque en plume et deviens cet aimant

Il est temps tu le sais de laisser ton passé

 

Voilà ce que j'ai trouvé tout à l'heure ... et je viens de passer 1/4h à me demander si quelqu'un avait envie de lire ce genre de truc ... faut voir ...

Posté par melo dye à 14:18 - strophes - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Si tu es toujours de bonne humeur .. c'est que ca ne fait pas de mal de le poster le poème

    Posté par Yenayer, 10 août 2004 à 16:06
  • Et toi, est-ce que tu avais envie de l'écrire ? Ça suffirait, non ?

    (Tu ne serais pas en train de relire tes archives, toi ?)

    Posté par Sok, 29 juin 2005 à 19:45
  • Sok > ben nan mais mes comm' se classent par date !!!
    ;-p

    Posté par Mel'O'Dye, 30 juin 2005 à 09:16

Poster un commentaire