les ailes de l'albatros

vide poche et vide cerveau à la fois carnet de bord et cahier de brouillon y'a un peu de tout par ici et même plus ...

14 août 2005

il pleut dehors ....

Nuit noire à l'extérieur, brouillard à l'intérieur Y'a pas d'étoile dans cette obscurité là Envie surtout d'être n'importe où, mais ailleurs Trop vide de ce sens que je ne cherchai pas Marcher pour ne pas penser, ou pour penser par intermittance Pour être seule avec moi-même sans être seule dans la foule Pour ne plus sentir ce poids de vide qui me ronge à outrance Pour n'être plus qu'un corps qui se meut hors de son moule Je n'aime pas ces soirs où je déteste mes choix Je n'aime pas ces nuits à bout de solitude... [Lire la suite]
Posté par melo dye à 05:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]