les ailes de l'albatros

vide poche et vide cerveau à la fois carnet de bord et cahier de brouillon y'a un peu de tout par ici et même plus ...

19 octobre 2006

this maniac's in love with you* .... Murphy, le retour !!!

*qui me dira de qui elle est celle-là (nan j'arrêterai pas avec mes questions débiles !)

Ce matin sortant d'un rêve agité dont je ne me rappelais que quelques bribes, notamment que la trollette flirtait avec le voisin (à la crémaillère duquel je m'étais incrustée l'autre samedi) (même que le voisin il est très miam à regarder ...), d'où le malaise because il a quand même mon âge le mec ...m*erde quoi !!!

Je me lève en projetant de me remettre de mes émotions tranquillou en me préparant à bosser (je commençais tard ce matin) et en me réjouissant d'avoir tout l'appart, vu que la môme commençait à 8h, elle !!! En descendant de la mezzanine je vois un truc bouger sur son lit .....

MAIS TROLLETTE KESTUFOULA TU VAS TE LEVER OUI
gnnnnnn malocranemaloventrearretedecrieeerrrrrr
MAIS CA VA PAS LA TETE TU VAS PAS ME FAIRE LE COUP TOUS LES JEUDI ALLEZ HOP TU TE BOUGES OU JE METS LE BUZZER
mééééééheeeeuuuucripaaaaasss j'ai mal au ventrealatete ....
NAN JE VAIS PAS ARRETER DE CRIER JE VAIS CRIER JUSQU'A CE QUE TU SORTES DU LIT ET PUIS JE VAIS METTRE LE BUZZER ET SI CA SUFFIT PAS JE VAIS REGLER LA RADIO ENTRE 2 STATIONS ET JE VAIS LA METTRE A FOND ....

Elle finit par sortir de dessous sa couette et par aller squatter la salle de bain ...
Moi direction faisage de kawa (paskeu merdalafin), faisage de litière ... matin normal ...

elle ira finalement à l'école pour 11h ...

moi je vais à la poste pour récupérer une lettre recommandée adressée à mademoiselle (et en espérant que ça soit l'annulation de la procédure) mais ... il y a déjà du monde et rien ne semble bouger ... 5 ... 10 .... 15 mn passent je m'énerve toute seule les autres personnes semblent calmes  ... ma mère se pointe ... puis une connaissance ... on commence à spéculer sur les raisons de l'immobilisme ambiant ... quand une des personnes qui attendait lance à la cantonnade "c'est en panne"
Ben ouais mais moi je veux juste récupérer une lettre ...
Je me pointe au seul guichet ouvert je présente le papier ma carte et celle de la trollette, je récupère ma lettre, dis au revoir à ma môman et trace vers la gare  (ben ouaip avec leurs couneries ils est quand même bientôt 9h30 ... et je suis censée commencer à 10h !!!)

En marchant j'ouvre l'enveloppe, lis en diagonale (gnnn?! mais c'est quoi ce baratin), puis re-du début ... il semblerait que le recours en nullité déposé par l'avocate ait été rejeté ... pffffff

Arrivée à peine en retard (10 mn c'est rien non ? si ?! ... ah bon !!) j'embraye sur un tas de trucs à faire tout de suite, j'appelle la trollette pour lui dire ce qu'il y avait dans sa lettre ....

... et c'est là que tout part en vrille ... incapable d'évacuer le stress de la matinée + l'agitation ambiante et sans doute à cause de ma sale manie de ne rien prendre au tragique, j'ai les zygo qui gigotent tout seuls à la moindre micro-sollicitation ... et ça se termine par un monumental fou-rire parti sur du vide un peu avant le déjeuner ...

après ça a été mieux !!!

Mais heuuu ... Murphy tu veux bien me lâcher là ... je voudrais bien passer une soirée tranquille steuplé !

Posté par melo dye à 20:19 - cata - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire