les ailes de l'albatros

vide poche et vide cerveau à la fois carnet de bord et cahier de brouillon y'a un peu de tout par ici et même plus ...

13 août 2009

Trouver la force de regarder derrière le rideau

A force de me planquer sous divers masques plus ou moins avenants j'ai parfois l'impression que je me perds de vue souvent. Est-on capable de fermer les yeux de l'intérieur ? Ne plus voir soi-même ce qu'on veut cacher aux autres ?
Je sais maintenant que les "autres" sont aveugles ... qu'ils ne me verront pas telle que je suis sauf si je le leur crache à la figure, et encore ...

Et moi ? est-ce que je suis capable de me voir telle que je suis ? Sans les miroirs déformants des "autres" ? Est-ce que je vais avoir la force de m'affranchir de ces paquets d'étiquettes qu'on m'a collées sur le dos à l'insu de mon plein gré, et qui maintenant m'alourdissent tellement que j'ai du mal à avancer.

... ça va être mon chemin dans les jours qui viennent ... je m'attends à du sang et des larmes ...

Posté par melo dye à 11:53 - errances - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Mode humour > Tu gagnes une épilation du dos gratis

    Mode sérieux > C'est un acte des plus courageux, je suis avec toi, mais ça va faire lourd sur ton dos

    Mode amitié > Je suis pas sûr que tu aies tant "menti" que cela aux regards des gens qui lisent entre les lignes que tu écris

    Posté par Fennelin, 13 août 2009 à 13:05
  • Fennelin > tu as raison sur toute la ligne ... sauf sur un p'tit truc : c'est parce que c'est déjà trop lourd sur mon dos qu'il faut que je fasse le ménage ... sous peine de devenir bossue

    et puis sur le mensonge : c'est souvent moi que j'illusionne sur mon propre compte ...

    BTW : ça fait vraiment plaisir de te revoir dans le coin ) (tu nous donnes des niouzes un peu aussi steup' ?)
    plein de bizzzz

    Posté par Mel'O'Dye, 13 août 2009 à 13:27
  • Une chose est sûre, on ne se voit jamais comme on est ! En général on se voit plus moche, d'ailleurs. L'équilibre serait notre propre vision mélangée à celle des autres, de tous les autres confondus, une sorte de moyenne quoi.
    Inutile de dire que l'on n'est pas prêts de se connaître...
    Plein de bizzzz, et d'encouragements pour secouer tout ça : pas simple !
    (sympa ta nouvelle déco )

    Posté par euqinorev, 16 août 2009 à 00:32
  • eh, c'est quoi cette bonne résolution, on n'est pas le 1er janvier !
    m'enfin, les autres, y sont pas aveugles, sont juste comme saint thomas, ils ne croient que ce qu'ils voient. C'est bête, hein ! Alors les étiquettes et ben, parfois, on met nous-même la colle !
    en tout cas je suis de tout coeur avec toi dans cette quête du vrai, ton toi doit bien se trouver quelque part... euh, quand t'étais ptite ? tu me diras, les étiquettes n'attendent pas le nombre des années...

    Posté par christine, 23 août 2009 à 22:23
  • Arriver à faire fi de tous nos masques?! Tu as raison, à force de jouer les caméléons, on ne sait plus vraiment qui on est.
    Le débroussaillage va être douloureux. Courage.

    Posté par Ink, 24 août 2009 à 11:27

Poster un commentaire